Le tramadol, cet opiacé qui me sauve la vie.

Et j'exagère à peine ! Aujourd'hui je vais assez rapidement vous parler du Tramadol. Il s'agit d'une molécule de la famille des opiacés, c'est-à-dire des dérivés de l'Opium. Il est trouvable assez facilement sur ordonnance en pharmacie. Et heureusement qu'il faut une ordonnace pour en réupérer. On y reviendra plus tard, mais il faut savoir que oui, le tramadol est utilisé comme une drogue par certains. Mais avant, pourquoi est-ce que j'en prends ? 

Un anti-douleurs efficace

En effet, on m'a prescrit cet anti-douleur suite à mes opérations au pied. C'est très douloureux, donc on prescrit quelque chose d'assez puissant sans avoir besoin d'hospitalisation. Ce que l'on m'avait prescrit d'ailleurs, c'était 2 comprimés de 50mg 4 fois par jour, donc 400mg par jour. C'est beaucoup en fait et je ne m'y attendais pas, mais mon coprs à mal réagit. Très mal. Au bout de deux jours, je ne pouvais plus rien manger, je vomissait tout. Direction le médecin pour trouver une soolution. Car certes ça atténauait très bien la douleur, mais j'avais faim. On m'a donc prescrit de l'Ixprim, c'est-à-dire du Tramadol 37,5mg coupé avec du Paracétamol 325mg qui sert à adoucir le tramadol. Pareil que pour le Tramadol simple, il faut prendre deux comprimés 4 fois par jour, mais on en viens à seulement 300mg de tramadol par jour. J'étais sauvé. Certes, l'effet se dissipait un peu plus vite, mais c'était mieux que de se priver de manger pendant deux semaines. 

Cependant, il y a quelques effets secondaires

Le Tramadol étant un antalgique puissant, il vient avec son lot d'effets secondaires et indésirables. Premièrement, il faut savoir qu'il est classé Niveau 2 ("Ne pas conduire sans l'avis d'un professionnel de santé") et en effet je comprends pourquoi. Le premier effet à noter c'est la fatigue. Dès la première demi-heure après la prise, une grande fatigue s'installe. Il est très facile de s'endormir avec c'est sûr. Mais ce n'est pas un sommeil reposant. Je me réveillait même un peu plus fatigué qu'auparavent.

Ce n'est pas le seul effet secondaire assez génant, le second à noter c'est une perte d'équilibre. Ce dernier disparaît au fur et à meusure que le corps s'y habitue. Mais au début c'est assez difficile. Je ne pouvais même plus être assis. Je devais m'allonger car assis j'avais l'impression de tomber en continu. Alors ayant été opéré au pied, et en perdant l'équilibre je vous laisse imaginer la galère pour aller à la selle. C'était pas très pratique dirait-on. Et pour continuer sur les selles, le tramadol constipe aussi. Pratique, encore une fois. 

Les effets recherchés par certains

Comme je l'ai dit plus tôt, certains utilisent le tramadol comme une drogue. En effet, ce dernier ne coute pas très cher et à quelques effets secondaires recherchés par les amateurs de drogues. Premièrement, l'effet hallucinogène. Ce n'est pas très puissant, mais on peu quelques peu halluciner avec du tramadol. Autre effet, un peu particulier, que certains cherchent, c'est un effet de boost. En effet, lorsque l'on s'habitue à la molécule, elle ne fatigue plus autant et donne même l'impression que l'on est plein d'énergie. Un peu comme le café. Et même, le tramadol peut booster la libido, tout en retardant l'éjaculation. Alors moi-mêmeça ne m'a jamais boosté la libido, par contre j'ai eu besoin de plusieurs essais à chaque fois pour éjaculer en effet. C'est même très particulier et il faut être sportif pour tenir jusqu'au bout. C'est dire: il faut presque quatre fois plus de temps pour arriver à l'orgasme lorsque l'on est sous tramadol. Fatiguant, vraiment. Le revers de la médaille, encore une fois, c'est une perte totale de libido, ou une impuissance, qui peut s'installer.

Une addiction

Le Tramadol peut rendre accro. Comme tout opiacé d'ailleurs. Le corps s'y habitue et on peut faire une crise de manque lors de l'arrêt du traitement. Le conseil de mon médecin pour pouvoir arrêter à chaque fois sans soucis, c'est d'alterner le tramadol avec du paracétamol jusqu'a ne plus prendre de tramadol au bout de quelques jours. Ça a fonctionné pour moi la première fois, a voir si la deuxième ça fonctionne encore. En tous cas, c'est pas un plaisir que de devoir prendre un tel anti-douleur pour moi, mais nécéssaire. Et bien-sûr je ne recommande à personne d'utiliser ceci comme une drogue, cela peut-être très dangeureux, et peut aller, sans contrôle, jusqu'a la mort.

Le site internet Unkorneglosk.fr subit une maintenance graphique. Quelques problèmes d'affichage peuvent apparaître.